le journal de christophe p 34Cahiers de devoirs de Christophe P.

Chapitre 34 : De mon attachement totalement bidon au logement social

   Comme je ne cesse de le marteler depuis mon accession à la présidence du conseil général, je fais le maximum pour le logement social. Et, force est de constater que dans ce domaine, comme dans bien d’autres du reste, les habitants de Lons le Saunier sont sensiblement mieux lotis que leurs homologues de Dole, Saint-Claude ou encore Champagnole. Ainsi, au début de mon règne je n’ai pas hésité à me rendre une ou deux fois au pied des immeubles de la Marjorie pour requérir les suppliques des habitants du parc HLM lédonien.

   Mon intérêt pour les locataires/électeurs de la ville préfecture ne s’est pas démenti au fil des mois, bien au contraire. C’est un secret de polichinelle que depuis le 1er avril 2011 toutes les grandes décisions concernant l’OPH du Jura, qui gère la grande majorité du parc locatif lédonien, se prennent au 17 de la rue Rouget de Lisle dans le bureau du président du conseil général. Le conseil d’administration de l’organisme HLM, présidé par mon ami socialiste Robert Tournier, n’a qu’un rôle fantoche. En outre, la droite ayant refusé de siéger dans cette instance, j’ai pu y installer plusieurs de mes amis comme Marc Henri Duvernet, Fernand Fournier, Michel Giniès, Raphaël Perrin ou encore Dominique Troncin. Les représentants des autres collectivités jurassiennes étant eux aussi de la même couleur politique ils partagent le plus souvent mon avis sur la gestion de cet organisme. 

    Même mon camarade socialiste Jérôme Coutrot, candidat malheureux aux dernières élections cantonales face à Patrick Viverge et qui ne possède pourtant pas le moindre mandat électif, siège comme personnalité qualifiée au conseil d’administration de l’office.

- Lire la suite des Cahiers de devoirs de Christophe P. - Chapitre 34 -