A trois jours seulement du premier vol à destination de Palma de Majorque la liaison régulière a déjà du plomb dans l'aile. Faute d'avoir pu obtenir un horraire sur l'aéroport de Palma, les vols ne partiront pas directement de Dole mais de Lyon Saintt Exupéry. Avant de s'envoler vers les plages des Baléares, les voyageurs devront prendre un bus pour l'aéroport du Rhône. 

   La liaison vers la Turquie, dont le premier vol doit partir lundi prochain, semble souffrir quant à elle de la situation politique du pays. Elle pourrait être purement et simplement annulée.

   Tout cela sent bon l'amateurisme sur fond de gabegie des deniers publics !