dindonencha_n_

Y’a bon capitalisme pour communiste cumulard !

 

   Avec un mandat de conseiller général, de vice-président de la Communauté d'agglomération du Grand Dole etde maire de Damparis, Michel GINIES est un cumulard notoire. Le ralliement de l’élu communiste au groupe de gauche au conseil général lui avait par ailleurs permis d’obtenir en 2011 le fauteuil de Président Directeur Général de la SOCAD. Quatre fonctions qui sont bien sûr toutes rémunérées et qui permettent à notre élu de toucher au bas mot 5 000 € brut par mois.

   Il vient par ailleurs de succéder à son camarade André Lamy au poste de vice-président du conseil général en charge des transports. Un rôle qu’il remplira avec loyauté compte tenu de son soutien indéfectible à l’infrastructure aéroportuaire de Dole/Jura et au subventionnement massif de la compagnie Ryanair. Cette nouvelle fonction permettra en outre au militant communiste de toucher un bonus d’environ 600 € par mois sur son indemnité de conseiller général.

   A Che Guevara, qui affirmait : « Il appartient à tous les révolutionnaires de faire avancer la révolution », l’élu jurassien semble préférer cette définition du communisme par Patrick Sébastien : « Donne-moi ta montre, je te donnerai l'heure !»